Titanic, stupeur et tremblements

Cela n’a pu t’échapper. On en parle à la télé, dans les journaux, à la radio, sur Twitter, sur Facebook… Peut-être même que sur Myspace, quelques irréductibles en parlent encore. Titanic est ressorti en 3D.

Et c’est la joie dans les chaumières.

tumblr_llyk9sAe7W1qk3xnho1_500

Voilà. Bon, c’était le 4 avril alors j’ai un peu 13 jours de retard rapport à l’actu, tout ça. C’est vrai, même France 2 est plus raccord que moi vu qu’ils ont passé le film dimanche soir. Du coup je n’aurai qu’un mot à dire pour ma défense : ornithorynque.

Voilà, maintenant que le climat entre nous est de nouveau plein de confiance et d’amour partagé, on peut revenir à nos icebergs et nous intéresser au chef d’œuvre de James Cameron. Mais d’une façon assez particulière, parce qu’on ne va pas répéter une nouvelle fois que c’est un film génial et que la 3D ne sert pas à grand-chose. Aujourd’hui, je vais  tenter de répondre à la question que tu t’es posée devant ton écran juste après la scène de la voiture : pourquoi il tremble, Jack ?

Je te refais la scène, histoire de. Jacky et Rosie sont dans un bateau, Rosie veut tomber à l’eau, Jacky lui fait les yeux beaux. Ils deviennent lover-lover et consomment leur passion dévorante à l’arrière d’une voiture de luxe dans la soute du paquebot, ce qui donne lieu à une image inoubliable et légendaire :

Titanic-GIF-titanic-24825848-500-200

Une scène qui serait du plus bel effet sur la banquette de ma 205, Leo, si tu m’entends !

Et là, alors qu’ils se remettent de ces transports violents et sensuels, Jacky, reposant sur le sein de sa bien-aimée se met à trembler. Dialogue. Rose : « Jack, tu trembles ? » Jack : « Je vais bien. »

POURQUOI ? Bien sûr, il y a deux questions derrière cette question. Dans un premier temps, pourquoi Jack se met-il à trembler ? Dans un deuxième temps, pourquoi James Cameron a-t-il décidé de nous montrer que Jack se mettait à trembler ? Bien évidemment la deuxième question va nous mener vers un raisonnement un peu plus poussé. Mais d’abord…

Pourquoi Jack se met-il à trembler ?

Déjà mettons nous d’accord. La scène qui se déroule juste avant est la démonstration d’un amour pur et parfait, donc on peut imaginer, sans trop se tromper que tout s’est très bien passé. C’est un film, quoi. Aucune douleur, aucun moment gênant, aucune erreur stratégique, aucun problème logistique. L’amour les a porté tous deux, sans embarras et de façon directe, à l’unisson vers un instant de félicité brut et partagé et ils ont atteint, sans doute possible, le plaisir ultime à la même seconde, celle où Rose étend son bras et touche la vitre de la voiture, comme un papillon ouvrirait ses ailes pour s’envoler loin de tout et toucher le soleil… Bref quoi, ils jouissent au même moment. Oui, je suis d’humeur romantico-métaphorique.

Les tremblements interviennent donc juste après que le petit papillon ait ouvert ses ailes et on peut penser justement qu’ils en sont le contrecoup direct. Oui mais. Le montage, avec un fondu suivi d’un plan panoramique laisse penser à la présence d’une ellipse et donc qu’un laps de temps plus ou moins important s’est écoulé entre le moment où Rose pose sa main sur la vitre et celui où Jack se met à trembler. Donc c’est autre chose que la conséquence directe d’un orgasme de malade.

Résumons. Le pauvre petit vient de vivre l’expérience sexuelle la plus intense de toute sa vie. La seule si ça se trouve. Il vient de donner tout ce qu’il avait, son corps est en état de grande faiblesse mais en même temps de joie inimaginable, et ses émotions sont à vif. Sans oublier qu’il fait froid. La logique me fait donc donner plusieurs raisons à ce tremblement :

– il est très très fatigué.
– il est complètement high à cause d’un trop plein d’hormones.
– il se pèle les couilles.

Maintenant que ce mystère est résolu. Posons nous la question qui vaut d’être posée : Pourquoi James Cameron a-t-il décidé de nous montrer que Jack se mettait à trembler ?

Aussi douloureux que cela puisse être, il faut bien rappeler Jack n’est pas le personnage central de Titanic. Le film est l’histoire de Rose, celle d’une libération, d’une renaissance et notre pauvre Jack n’est qu’un élément secondaire. Dans le récit de cette renaissance, l’eau prend une grande part symbolique et nous allons voir que l’image du tremblement de Jack a valeur de transition dans le cycle symbolique de l’eau que James Cameron montre à l’écran. En bref, la demi-seconde où Jack se met à trembler annonce le drame qui va suivre.

Dans un voyage en mer, tu me diras, c’est normal que l’eau prenne une grande place. Dans le voyage symbolique de Rose, sa transformation, son éclosion, même, l’eau représente l’environnement dans lequel elle évolue, ce monde fermé où les reflets changent et se multiplient. Pendant toute la première partie du film, l’eau en grande quantité, partout sur l’horizon, présente par des masses denses presque compactes, limite solides, représente la prison dans laquelle Rose est enfermée. Elle entoure Rose, la menace, et la jeune-fille est toute proche de s’y laisser engouffrer. L’eau est immobile, à l’image de la société conservatrice et immuable dans laquelle l’héroïne évolue.

Dans la scène de la voiture l’eau est présente sous forme de buée, donc sous forme de gaz, elle enveloppe les deux personnages dans un nuage de volupté, répond à leurs mouvements, forme un cocon de chaleur, qui ne leur appartient qu’à eux, une sorte de frontière invisible et non palpable entre leur monde à eux et la réalité. Elle ne menace plus, elle protège, cachant l’intimité des amants. Elle n’emprisonne plus, elle enveloppe, elle est volatile. Bref, dans cette scène, eau = douceur = chaleuuuur tmtc.
Le tremblement, en rappelant qu’il fait quand même sacrément froid dans cette foutue bagnole met fin à cette symbolique de l’eau comme cocon chaleureux et peut donc préfigurer le retour de l’eau à la symbolique violente, glacée et dure qui va déchirer les fondements des plus profondes certitudes de Rose. L’eau glacée, perçante, meurtrière : l’iceberg, quoi.

Donc, d’un point de vue symbolique, le tremblement de ce très cher Jack sert de transition nécessaire dans le cycle de l’eau, pour passer, après la sublimation, d’une eau sous forme de gaz à une eau sous forme liquide et solide. Marie et Thomas, j’espère que cette réponse vous satisfait :).

Et sinon pour rendre à César ce qui est à César, la symbolique de l’eau dans Titanic a été ‘achement bien étudiée dans un ‘achement bon dossier d’une demoiselle qui s’appelle Anne-Lucie juste ici.

Pour aller plus loin :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s