Survivre aux cours relou : now fight !

Dans l’article précédent, nous avons vu les plaies quotidiennes qui s’abattent sur toi, étudiant-e plein de bonne volonté, dans ton périple universitaire. Maintenant, accroche-toi à ton siège escamotable, on va voir comment les combattre.

Pour survivre dans le milieu hostile qu’est la fac, il te faut une discipline de fer, la volonté d’un warrior, du ravitaillement et le matériel adéquat. La discipline de fer, ça veut dire qu’il faut que tu suives tout ce que je te dis de faire. Comme dans Jacques a dit. La première chose, c’est de lire  cet article avec l’attention d’un boy-scout.

La volonté d’un warrior

C’est la partie la plus dure. C’est la volonté qui fait que tu réponds à l’injonction de ton réveil le matin. Première chose, change ta sonnerie, et mets ça à la place.

Ou ça  :

Ou ça :

Si tu as besoin de beaucoup de persuasion pour sortir des bras de Morphée, mets les trois à la suite.

Il est plus facile de se lever quand on a une bonne raison de le faire. Aussi mon deuxième conseil sera de créer une liste de motivations pour aller à la fac et de la mettre bien en évidence à côté de ton lit. Le but c’est de te donner envie de te lever pour aller étudier. Et de te faire culpabiliser dans le cas où tu ne le ferais pas. Ce ne devrait pas être trop difficile à trouver car, après tout, c’est bien dans ton intérêt que tu fais des études. Toutes les motivations sont valables, même « mater le fessier de mes camarades masculins» ou « trouver un mari, riche, beau et intelligent pour pouvoir me la couler douce et boire du champagne dans un yacht toute l’année ».

Ravitaillement

Pour mener une mission à bout il est nécessaire de se ravitailler c’est pourquoi Café-goûters-San Pellé sera ton nouveau credo.

Le café pour rester éveillée. Si tu préfères le thé ou le jus d’orange, pas de problème, par contre, la drogue qui se prend par le nez c’est pas bien et ça coûte cher, alors on va éviter.

So+if+i+do+drugs...+I+will+turn+out+totally_165454_4043265

Ecoute-donc Dave : si tu prends de la drogue et que tu vas pas à l’école, tu auras de la barbe et un tour de cou. Imagine, un tour de cou ! En 2014 !

Si tu es courageuse, prévoie un thermos, sinon, rendez-vous au distributeur dans le hall d’entrée !

Goûters. Manger, c’est important. Et puis, ça aide à la socialisation avec le troc. Petit rappel des règles de la cour de récré : 1 paquet de Dinosaurus = une Pompot + 1kinder Country = 2 crêpes Wahoo + 1 clémentine déjà épluchée.

San Pellé. Parce que Cristalline ça rimait pas, et puis « Café-goûter-eau du robinet » ça a carrément moins de cachet. Même si tu n’as pas soif, boire à intervalle régulier ça occupe et ça réveille. En plus ça donne envie de faire pipi et donc ça te force à faire de l’exercice pendant la pause pour trouver les toilettes où il y a du papier.

Matériel adéquat

En ce qui concerne le  cours du prof à l’hygiène bucco-dentaire douteuse, l’obtention d’une multiprise te permettra de desserrer les derniers rangs tout en restant à une distance raisonnable des salves pestilentielles. De plus tu peux toujours investir dans une bougie parfumée ou un paquet de Freedent pour tenter le « prenez un chewing-gum Emile ».

Evidemment, une trousse remplie de stylo et un gros tas de feuilles grands carreaux sont des outils indispensables au bon déroulement d’un cours. Un ordinateur suffira pour les plus modernes. Mais ce qu’il te faut en priorité, c’est un journal gratuit. Parce qui dit journal gratuit, dit horoscope, mots-fléchés et Sudoku. Trois activités qui ne nécessitent qu’une partie de ton attention et te laissent le loisir de juger s’il est nécessaire de noter ou pas la phrase que le prof aux tics de langage est en train de dire. De plus elles peuvent être interrompues sans problème pour écrire les passages intéressants. Ainsi, ton attention sera constamment mobilisée et tu suivras l’intégralité des cours. Tes notes d’histoire ne tiendront plus uniquement dans la phrase « le boulangisme, c’est rigolo ».

Remarque : tu peux aussi te faire des amis et instaurer un système de roulement pour les cours. Tous les quart d’heure, c’est une nouvelle tête qui sort de sa torpeur pour écrire le cours. Testé, approuvé, conseillé.

Donc, on a dit, journal, goûter, café, ami, liste de motivations, en une image, ça donne ça :

IMAG1448

Cette reconstitution n’aurait pas été possible sans la participation et le talent de Shanghai dans le rôle de l’ami fidèle, merci à lui.

En plus, tu te sentiras tellement fier-e de ne pas avoir séché que tu t’octroieras le droit de t’acheter une nouvelle paire de chaussures. Ou peut-être même deux, ce serait dommage de ne pas profiter de la dernière démarque.

Publicités

Une réponse à “Survivre aux cours relou : now fight !

  1. Pingback: Survivre aux cours relous : know your enemy | Pauline C.·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s