Pénélope

Texte écrit dans le cadre de l’atelier d’écriture animé par Françoise Guyon au sein de l’IUT de Cannes.
Thème : « Tautogramme ».

 tumblr_lohdcrlQXJ1qc0yjoo1_1280
Photo Chloe Orefice.

Elle peut à peine poser ses pas au milieu des potiches pomponnées, des pipelettes provinciales au popotin proéminent.

Pauvre Pénélope, prostituée perdue, promise à la picole. De pavé en pavé, dépravée, défoncée au pavot,  la pitoyable poupée se pavane en panthère. Paria, paumée, elle provoque les quolibets des pucelles de passage, prétextant une promenade auprès des policiers .

Plus tard, dans la pénombre avec ses pairs, Pénélope prie pour trouver un partenaire…

Cent passants sans visage, sans prénom, plein de potaches prétentieux, de gros porcs repoussants, de Parisiens patibulaires, de peloteurs pernicieux, de pervers psychopathes… Le prix de la précarité.

Pensive, déprimée, Pénélope pénétrée ne prend pas son pied. Pas de plaisir.

Pourquoi?

Pénélope préfère partir. Elle pleure les promesses du passé.

Pauvre Pénélope, prostituée perdue, trouvée pendue dans sa piaule.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s